Anaïs Barras

Née en 1996

Étudiante en 3e année à l’École supérieure d’art et de design de Valenciennes

Nous vivons actuellement dans un monde de consommation, d’images, de rendement et d’hyperconnexion. Nous courons après le temps, nous consommons notre vie. Notre corps éprouve cet environnement et déplace notre manière d’être et de se ressentir. Le pouvoir des images en masse influence la manière dont nous nous percevons. Nous-mêmes, nous diffusons et personnifions notre image à travers les codes qui modèlent notre perception de soi. Je m’intéresse à questionner le positionnement de notre corps à travers cette société dans laquelle nous vivons. Comment la construction de notre identité est affectée par ces multiples interactions ? L’identité intime se déplace au regard de notre identité sociale et conduit à cette tension entre l’extérieur et l’intérieur. Où se situe notre sphère intime ?