Audrey Perzo

Née en 1991

Diplômée de l’École supérieure d’art et de design de Saint-Etienne en 2016

Ce travail consiste en des sculptures molles que j’ai choisi de traiter comme des peintures. Il s’agit d’aplats de tissus de couleurs qui se superposent et s’enchevêtrent au sol, sans aucune transparence – les tissus étant absolument opaques. C’est une manière de contraindre le geste pictural par un matériau industriel imposant un choix de nuances de coloris restreint. Aussi, la couleur est-elle indissociable de la toile, jamais appliquée en surface car incorporée dans la masse de la fibre textile. Les espaces pliables ont été pensés pour être agencés, modulés et adaptables au contexte ainsi qu’au lieu de l’exposition.

Dans l’exemple présent, le sol étant brut et chargé d’informations visuelles éparses, un contraste se crée entre le lieu, la couleur et cette matière textile d’apparence précieuse. Certaines sculptures viennent épouser les formes de l’architecture, rejouant le lieu.

Ces monochromes au sol nous plongent dans l’univers de l’enfance. Cette disposition établit un rapport au corps susceptible de nous inviter à appréhender l’espace tel un enfant.

Ces tissus prennent vie par leur déploiement. Ils sont cousus de manière à contraindre la manipulation. Lorsque je les plie et les déplie, des gestes précis sont appliqués, renvoyant au rituel du pliage d’un kimono autant qu’à la cérémonie du drapeau.

www.audreyperzo.com