Charlotte Audoynaud & Ludivine Zambon

Nées en 1986 et 1992

Diplômées de l’École nationale supérieure des Beaux-arts de Lyon en 2016

En duo, nous vivons et travaillons entre Paris et Genève. Nous fabriquons des récits hyper-narratifs et non-linéaires où ellipses, hors-champs et objets familiers participent au caractère fictionnel et dramatique de nos ensembles.

Nos corps sont plutôt féminins et nos espaces comme givrés et en attente.

Nous entretenons un rapport au photographique par le médium, par les textes qui figent des situations en mouvement et par l’utilisation de plans fixes dans les vidéos. Les quelques mouvements présents sont lents et demandent une attention particulière à l’image, ce sont : une respiration, une joggeuse qui passe dans le fond de l’image, une lumière qui s’allume et s’éteint… Nous explorons des territoires intimes au travers de corps féminins où le « elle » vacille entre plusieurs identités, de l’individualité au multiple, comme un chœur de femmes dans la tragédie grecque.

Nous nous questionnons sur la construction de l’identité dans un territoire particulier où sont confondus le souvenir, l’intimité, la honte et le rêve.

Les corps sont absorbés et mis en relation avec des natures mortes. Les environnements sont silencieux. Nous cherchons des atmosphères sombres et froides, où les corps sont des sortes de marionnettes désarticulées, érotiques et presque mortes où une perte de vitalité s’exprime par des éléments qui se dégradent.

Nous développons un travail poétique à travers l’écriture, la photographie et d’autres médiums tels que la vidéo, la performance, le son et l’édition. Nos installations sont à la fois hypnotiques et repoussantes. Face à elles nous attendons systématiquement un élément perturbateur, un mouvement mais rien ne se passe, le temps est cyclique, la représentation sans cesse répétée.

Nos récits se fabriquent par le déplacement du regardeur dans l’espace. Il crée des liens, tisse des récits entre les éléments mis en place.

Notre travail, fait de collaborations essentielles, nous amène à produire de nombreuses pièces en collectif avec le créateur de musique électronique Pierre Joseff, avec des comédiens, acrobates et acteurs. Nous organisons des « micros-résidences », des voyages de quelques jours dans le but d’explorer des territoires, de chercher dans les paysages qui nous sont proches géographiquement mais qui peuvent évoquer un imaginaire plus lointain voire exotique.

www.audoynaud-zambon.com