David Agius

Né en 1988

Etudiant en doctorat d’Arts plastiques à l’Université Paris-1 Panthéon-Sorbonne

Depuis une dizaine d’années, David Agius travaille sur la question particulière du seuil, cet objet paradoxal qui apparait comme une « limite marquant un passage vers un autre état, ou vers une situation nouvelle ». Au travers d’une pratique multidisciplinaire, il cherche ainsi à évacuer les questions propres au corps et à s’éloigner des horizons sensibles pour souligner de nouveaux lieux où l’humain n’a pas sa place. Se creuse ainsi un interstice « désanthropomorphisé », uniquement intelligible, comme une frontière, une zone spécifique, un no man’s land qu’il a appelé « seuil ».

À la manière d’un scientifique, il met au point des expérimentations permettant de recréer les conditions d’apparition du seuil. Objet protéiforme, le seuil ne se limite pas aux carcans imposés par la morphologie humaine mais déborde, parfois même au-delà du sensible. Sa démarche artistique réside dans la création de protocoles techniques, alliant photographie, vidéo et installation, qui permettent à la fois l’émergence, le développement et la captation de seuils spécifiques, révélant de facto de nouveaux horizons sensibles.

www.davidagius.fr