Joseph Tinsley

Né en 1993

Étudiant en 3e année à l’École supérieure des Beaux-arts de Nantes Métropole

À travers mes recherches, j’essaye de remettre en question la place du corps dans la société contemporaine en explorant les notions de représentation du soi et du corps humain en utilisant des peintures collages vidéos installations mélangeant différents codes iconographiques de représentation du corps allant de la peinture classique à l’imagerie médicale. Les images contemporaines du corps, d’anatomie, de science donne un nouveau sens à l’image de l’homme et sa représentation ainsi que la conception vertigineuse et paradoxale que l’on se fait de notre propre corps. Celle-ci passe par une vision rétinienne et spéculaire comme la vision à une image scientifique comme les I.R.M puis à la conception purement abstraite de notre constitution d’abords cellulaire puis moléculaire et atomique Cette vision est opposée en contrepoint avec le surplus dépersonnalisant d’images médiatiques. Mon travail utilise des représentations d’images qui peuvent être à la fois cognitives, rétiniennes, sonores, sensibles, microscopiques, magnétiques ou électroniques. Dans ce sens je souhaiterais questionner le rapport entre représentation et vérité. En opposant différents modes de représentations je voudrais mettre en avant les différences de celles-ci afin de questionner leur véritable nature. Réalité, représentation, sensation, perspective sont des notions qui peuvent résonner entres elles afin de créer un univers habité de réalités paradoxales et ambiguës. Un univers intéressant à étudier et qui peut faire écho aux paradoxes dans la conception de notre propre image en tant qu’homme et de notre environnement.