Karolina Orzelek

Née en 1992

Étudiante en post-diplôme à l’École nationale supérieure des Beaux-arts de Paris

Ma peinture résulte d’un besoin de traduire le monde avec les moyens d’expression qui me sont propres, et qui m’ont toujours été les plus naturels. Je tente de saisir la réalité dans ce qu’elle a d’insaisissable, de capturer les moments fugitifs avec toute la subjectivité de mon regard.

L’espace de mes tableaux enferme des histoires. Elles font toutes partie d’un monde situé à la frontière entre réel et magique, un rêve et un cauchemar, un souvenir et une illusion. C’est un univers d’un conte pour adultes, ambigu, mystérieux, enchanteur et inquiétant à la fois. Il ne possède pas de logique irréfutable mais se constitue plutôt des différents registres qu’il nous invite à découvrir.

Mes recherches esthétiques s’entrecroisent avec la volonté de créer un langage symbolique qui me serait propre et qui donnerait une clé de lecture au spectateur. En effet, si la narration est souvent très présente dans mon travail, je tiens à ce qu’elle reste indirecte, imprécise, laissant au regardeur une liberté d’interprétation.

Il y a un décalage entre l’onirisme et le côté apocalyptique de ce monde très silencieux. Il semble figé, imprégné d’un sentiment « d’après » quelque chose qui vient tout juste de nous échapper. Ce sont les traces de ces moments que je tente avec obsession, et tendresse, de préserver.

http://karolinaorzelek.com